full screen background image

Inde : un incendie dans un hôpital tue 13 malades du Covid-19

En Inde, où la situation sanitaire est catastrophique, un incendie dans un hôpital de la banlieue de Bombay a provoqué la mort de 13 malades du Covid-19. Le Premier ministre indien Narendra Modi doit participer vendredi à au moins trois réunions de crise consacrées notamment à l’approvisionnement en oxygène et à la disponibilité des médicaments de première nécessité.

Treize malades du Covid-19 sont décédés vendredi matin dans l’incendie d’un hôpital de la banlieue de Bombay, a indiqué à l’AFP un responsable des pompiers. Le pays fait face à une recrudescence exponentielle des cas, avec près de 4 millions de nouvelles contaminations depuis début avril, notamment imputées à une “double mutation” du virus et à des événements de masse, comme la fête religieuse hindoue Khumb Mela. Il est également confronté à une pénurie d’oxygène, de médicaments et de lits d’hôpitaux.

Le feu, désormais éteint, s’est déclenché à environ 03 heures (21h30 GMT jeudi) et ses causes sont en cours d’investigation, a indiqué à l’AFP un responsable des pompiers. “Dix-sept patients étaient dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Vijay Vallabh quand un incendie s’est déclaré, 13 sont décédés et quatre autres ont été transférés dans d’autres établissements”, a déclaré Morrison Khavari, un responsable des pompiers.

Deux jours plus tôt, 22 patients atteints du Covid-19 sont décédés dans un autre hôpital du même État du Maharashtra en raison d’une coupure d’alimentation en oxygène de respirateurs pendant une demi-heure. Quatre malades étaient également morts, début avril, dans l’incendie d’une clinique privée du Maharashtra alors qu’en mars, un feu dans un hôpital avait fait onze morts à Bombay.




mp3 database movie database pdf database