full screen background image

Gaza : 104 Palestiniens tués en 24 heures, le bilan des victimes dépasse les 29 500 morts

Au moins 104 Palestiniens ont été tués et 160 autres blessés dans la Bande de Gaza au cours des dernières 24 heures, a déclaré le ministère de la Santé, vendredi. “L’occupation israélienne a commis 10 massacres contre des familles dans la Bande de Gaza, faisant 104 martyrs et 160 blessés au cours des dernières 24 heures”, a déclaré le ministère dans un communiqué. “De nombreuses personnes sont toujours sous les décombres et le long des routes, car les secouristes ne peuvent pas les atteindre”, a ajouté le communiqué.

Israël poursuit son offensive contre la Bande de Gaza où au moins 29 514 Palestiniens ont été tués, principalement des femmes et des enfants, et 69 616 autres blessés, depuis une attaque transfrontalière lancée, le 7 octobre, par le mouvement de résistance palestinien, Hamas, selon les autorités sanitaires palestiniennes. Selon les autorités de Tel-Aviv, 1 200 Israéliens auraient été tués lors de l’attaque du Hamas et plus de 200 seraient détenus par les factions palestiniennes dans la Bande de Gaza.

Les Nations unies estiment que la guerre menée par l’armée israélienne a poussé 85 % de la population de Gaza à se déplacer à l’intérieur du territoire, dans un contexte de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60 % des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites.

Israël est poursuivi devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour crime de génocide. Un arrêt rendu en janvier a ordonné à Tel-Aviv de mettre fin aux actes à caractère génocidaire et de prendre des mesures pour garantir l’acheminement de l’aide humanitaire aux civils de la Bande de Gaza. Les hostilités se sont toutefois poursuivies sans relâche et les livraisons d’aide sont dramatiquement insuffisantes pour faire face à la catastrophe humanitaire dont pâtit l’enclave palestinienne assiégée.




mp3 database movie database pdf database