full screen background image

Bangladesh : Victoire de la Première ministre aux législatives, le scrutin boycotté par l’opposition

La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, 76 ans, se dirige vers un cinquième mandat après la victoire de son parti aux élections législatives dimanche, selon la commission électorale. Le scrutin a été boycotté par le principal parti d’opposition qui a dénoncé un “simulacre d’élection”.

Au pouvoir depuis 2009, la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, 76 ans, se dirige vers un cinquième mandat – et un quatrième consécutif – après avoir remporté les législatives du dimanche 7 janvier, boycottées par le principal parti d’opposition qui a dénoncé un “simulacre d’élection”.

Si Sheikh Hasina est créditée d’avoir favorisé une croissance fulgurante dans le huitième pays le plus peuplé du monde, autrefois en proie à une extrême pauvreté, son gouvernement est accusé de graves violations des droits humains et d’avoir mené une répression impitoyable contre l’opposition. Le parti au pouvoir de Sheikh Hasina, la Ligue Awami, a remporté environ les trois-quarts des sièges au parlement monocaméral, selon des responsables de la commission électorale. Les résultats totaux du scrutin seront officiellement annoncés lundi.

Après avoir voté à Dacca, Sheikh Hasina avait appelé les électeurs à se rendre aux urnes, en promettant des élections “libres et équitables”. Elle a au passage dénoncé le boycott du scrutin par le principal parti d’opposition, le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), qu’elle a qualifié d'”organisation terroriste”.

Le BNP a de son côté dénoncé “un simulacre d’élection”. Le vote a également été boycotté par d’autres partis, décimés comme lui ces derniers mois par des arrestations massives.

Parmi les élus du parti au pouvoir, figurent Shakib al-Hasan, capitaine de l’équipe nationale de cricket, le sport-roi dans le pays, selon le média.




mp3 database movie database pdf database