full screen background image

(VIDÉO) Deepika Padukone, Shraddha Kapoor et Sara Ali Khan interrogées

Les trois stars hollywoodiennes, Deepika Padukone,  Shraddha Kapoor et Sara Ali Khan ont été interrogées séparément par l’agence indienne des stupéfiants dans le cadre d’une enquête sur l’industrie cinématographique suite au décès de l’acteur Sushant Singh Rajput.

Ces trois actrices font partie de plus d’une douzaine de personnes travaillant avec l’industrie du cinéma hindi. Elles ont été convoquées par le NCB au cours des deux dernières semaines. Le manager de Padukone, Karishma Prakash, a également été interrogé vendredi.

Plus tôt cette semaine, la chaîne de télévision TimesNow a diffusé des bribes d’une conversation WhatsApp sur l’achat de hasch, alléguant que les deux personnes qui discutaient étaient Padukone et Prakash. L’agence des stupéfiants a déclaré dans un communiqué qu’elle avait lancé l’enquête sur la drogue à Bollywood après la mort de Rajput.

L’homme de 34 ans, qui a joué dans plusieurs superproductions, a été retrouvé mort à son domicile de Mumbai en juin. Une enquête est en cours. Son ancienne petite amie, Rhea Chakraborty, 28 ans, a été arrêtée plus tôt ce mois-ci parce qu’elle était soupçonnée de lui avoir acheté du cannabis – une affirmation qu’elle a démentie – et cette semaine elle s’est vu refuser une caution.

Le réalisateur Karan Johar, qui est également la cible des chaînes de télévision et des utilisateurs de médias sociaux depuis la mort de Rajput, a publié vendredi une déclaration rejetant les allégations selon lesquelles de la drogue avait été consommée lors d’une fête qu’il avait organisée chez lui l’année dernière.




mp3 database movie database pdf database